Travail – Union – Réussite

-Considérant le recul des droits humains au Mali.

-Considérant la participation des jeunes notamment des jeunes juristes à la vie active de la nation.

-Considérant l’oisiveté notoire, la recrudescence du chômage des jeunes plus particulièrement des jeunes juristes préjudiciables pour le Mali.

-Considérant l’action des jeunes cadres à contribuer auprès du pouvoir public en vue d’un développement national dans un pays émergent.

-Considérant l’incontestable maxime  selon laquelle «  l’union fait la force ».

-Nous les jeunes juristes du Mali avons décidé de créer une Association apolitique et à but non lucratif dénommée : « Association pour la Promotion des jeunes Juristes du Mali » dont le sigle est A.P.J.M.